Nos randos préférées - Montigny

La carte des boucles Terroir de Caux, votre allié pour tout départ en rando !

Une des boucles que j'aime beaucoup sur le territoire, c'est Montigny au départ de la commune des Cent-Acres, pour sa diversité de paysages, et son calme en pleine nature, à la rencontre d'une multitude d'animaux. Cette boucle de 6,5 km, idéale pour la promenade, se fait en environ 1h45 de marche.

Je ne vous le cache pas, la première fois en venant aux Cent-Acres, j'étais un peu perdue. J'ai loupé l'entrée du parking. N'ayant pas vu de clocher, je ne me suis pas arrêtée.

Et si, c'est bien là, en fait, il n'y a juste pas d'église. Ca n'empêche, qu'aux Cent-Acres, on se sent tout de suite bien accueilli même si "Y' a pas un Cat", comme on dit ici ! Un parking bien aménagé, sa table de pique-nique ombragée, une petite mairie en briques et des allées bien entretenues, c'est appréciable!

Dans ce petit village, en plein après-midi, il n'ya pas un bruit , si ce n'est le chien qui monte la garde dans l'impasse du moulin neuf et qui s'est fait connaître sans que je lui demande !

Après avoir passé les quelques maisons qui peuplent le petit bourg des Cent-Acres, on entre dans un sous-bois. On est tout de suite transporté par le bruissement des feuilles et les rayons du soleil qui percent ce cocon végétal au rythme du vent. On se croirait en discothèque ! Seule l'odeur d'humus, bien plus agréable, diffère de l'odeur de sueur... :)
J'y ai rencontré des Amanites tue-mouches qui se sont laissées photographier sans problème. Mais attention, pas touche !

Cette petite descente végétale, nous mène tout de suite dans la vallée de la Scie. Le paysage change complètement et la perspective s'agrandit. Un peu plus loin, on croise la rivière qui se trouve être un fleuve, et oui, puisqu'elle se jette dans la mer à Pourville ! Ici, on reste attentif ! Entre les vaches se cache souvent un petit héron blanc. On traverse la voie ferrée et on remonte sur le flanc de la colline à la lisière du bois. Ce petit chemin bordé de noisetiers, nous laisse entrevoir les méandres qui se faufilent en contrebas. Dans cette sente, j'ai surpris un écureuil ! 

De nouveau, on passe le chemin de fer, la Scie, et on s'enfonce dans le bois du Vieux Montigny. On prend ses jambes à son cou, il faut remonter sur le plateau ! Peut-être verrez-vous comme moi à la sortie du bois une chevrette se prélassant dans le champ. Si elle n'avait pas bougé, je ne l'aurais pas aperçue. Seules ses oreilles dépassaient. On reste aux aguets coûte que coûte !

Un château, où ça ? Trop perdu dans la quête de voir des animaux sauvages, j'ai oublié de tourner à gauche ! D'après ce qu'on m'a dit ça vaut le coup d'œil !
Bien m'en a pris puisqu'un peu plus loin, j'ai croisé la route de plusieurs faisans aux couleurs chatoyantes !

Après cette randonnée harassante, on peut finir avec un goûter sur l'aire de pique-nique !

J'aime bien marcher au printemps mais je vous conseille de faire cette boucle à différentes périodes de l'année. L'atmosphère change du tout au tout et on à l'impression de ne jamais y être venu auparavant !