J'ai testé pour vous... les randos apéro du Terroir de Caux !

Par Juliette, saisonnière à l'Office de Tourisme pour la saison 2019.

Lors de la saison estivale, j’ai eu l’occasion de découvrir tout ce dont l’Office de Tourisme du Terroir de Caux organisait en terme de visites guidées, de randonnées gourmandes et notamment des rando apéro comme on les appelle ici ! Ce genre de randonnées qui fait sourire tous ceux qui n’ont jamais entendu ce terme auparavant.

Près de 70 personnes étaient attendues lors de cette fameuse rando apéro du jeudi 8 août 2019. Un chiffre qui prouve la notoriété de ces sorties organisées, mais aussi le besoin d’un troisième accompagnateur. C’est donc avec plaisir que j’ai accepté la proposition de mes collègues, que d’accompagner le groupe sur cette randonnée de 12km. C’est sous un ciel légèrement voilé que le départ a eu lieu vers 16h30 à l’Office de Tourisme de Quiberville. Nous sommes donc partis vers les hauteurs de Quiberville et nous sommes passés par le joli panorama avec cette vue imprenable sur la mer, rappelant aussi un paysage d’Afrique grâce aux Acacias. Entre terres et mer, c’est ça que j’aime ici. Faire face à l’immensité de l’océan depuis les falaises tout en étant dos à des étendues de plaines.

Nous avons pris une partie du GR21 pour rejoindre le hameau de Flainville, lieu où nous nous sommes arrêtés afin de visiter la Chapelle Saint Julien. Nous sommes également passés devant l’ancien Four à Pain du village, où tous les ans à la mi-août et depuis 1994, est organisée la fête du Four à Pain. Certains monuments, lieux historiques ou petits coins populaires ont été mis en avant lors de cette randonnée et m’ont permis de connaître davantage le patrimoine de ma région natale.

Au cours de l’excursion, j’ai d’ailleurs fait la rencontre de deux charmantes dames résidents dans Quiberville et un village alentour, et qui connaissaient mes parents. Nous avons discuté de beaucoup de choses avant de se rendre compte du petit manège. Ce fut très sympathique de redécouvrir la vie à Quiberville ainsi que les villages de mon enfance, et notamment du temps où mes parents étaient plus jeunes.

Durant toute la durée de la randonnée, le groupe a su maintenir une allure plutôt franche. Ceci nous a même permis d’arriver largement dans les temps au Café Librairie « Le Lutin » pour ce fameux apéro tant attendu par tous !

C’est à bras ouverts que nous a accueilli Clément Delattre, le propriétaire, et sa compagne Cécile, tous deux prêts à déboucher les premières bouteilles de cidre ! L’ensemble du groupe était ravi d’être arrivé et d’être aussi chaleureusement accueilli dans cette vieille longère normande, récemment rénovée par le couple.
Pour cet apéro nous avons eu le droit à une boisson au choix : du cidre normand ou du jus de pomme bio, accompagné d’une tranche de charcuterie et d’un morceau de fromage, issus de producteurs locaux. Pour les bouchées sucrées, c’était un petit sablé craquant aux amendes et un cannelé recouvert de chocolat (fait maison), de quoi redonner un coup de boost après cette marche active !

Après avoir redécouvert les lieux et visiter les recoins du café-librairie, nous sommes repartis en direction de l’Office de Tourisme, où nous avons achevé la randonnée. Certains randonneurs avaient anticipé en garant leurs voitures dans Quiberville village.

J’ai beaucoup apprécié cette petite randonnée puisqu’elle m’a permis de redécouvrir à pieds, certains endroits et voies que j’emprunte régulièrement en voiture et que je n’ai jamais pris le temps jusqu’ici d’explorer comme je l’ai fait ce jour-là. Croyez-moi, on ne prend pas assez le temps de découvrir notre patrimoine et nos richesses locales lorsqu’ils sont sous nos yeux.

Il n’y a pas de doute, je l’aime ma Normandie !