Nos randos préférées - Le Clos Jacquet

Ma randonnée préférée sur le Terroir de Caux ? Je dois dire que le choix est difficile car chaque boucle a son charme ! Mais j’ai choisi de vous présenter « Le Clos Jacquet » au départ d’Auffay, une boucle que j’affectionne particulièrement. Elle s’adresse à des marcheurs réguliers prêts pour 10 km de découverte, soit environ 2h30 de marche. Vous traverserez de nombreux champs et plaines dont les couleurs varient selon la saison. Cette boucle n’a pas fini de vous surprendre en réunissant deux joyaux architecturaux : le château de Bosmelet et la collégiale d’Auffay.

La randonnée débute dans le centre bourg d’Auffay, place de la république, face à l’hôtel-restaurant de la Scie, ou l’on appréciera d’ailleurs de boire un verre en terrasse après la rando !

Dos au totem de départ, on débute notre randonnée tout droit vers la mairie en suivant le balisage vert, puis on tournera rapidement à droite, rue Jules Ferry. Cependant, je vous conseille vivement un petit détour pour admirer, et visiter pour les plus curieux, l’imposante collégiale Notre-Dame classée Monument Historique avec ses fameux automates, les Jacquemarts, sonnant les cloches toutes les demi-heures. Pour la petite anecdote, ses Jacquemarts nommés Houzou Bénard et Paquet Sivière, seraient deux protestants du 17e siècle qui, pour quelque outrage envers la religion catholique, auraient été condamnés à payer l’horloge … et à sonner les heures !

Après ce petit détour, on récupère la rue Jules Ferry que l’on quittera rapidement en prenant à droite la rue du Vieux château. En suivant sérieusement le balisage, on arpentera les hauts d’Auffay, puis nous arriverons à une intersection ou l’on prendra un chemin à gauche au beau milieu des champs, qui nous emmènera au pied du parc du château de Bosmelet. Ce magnifique château du 17e siècle est visible en s’écartant de la boucle vers la gauche. Croyez-moi, ça vaut le détour ! Puis nous reprendrons notre itinéraire bleu, en empruntant une magnifique hétraie. Observez à gauche un colombier ovale, architecture assez rare !

Ensuite, après un cours passage sur la route, nous récupérons un chemin de plaine, d’où l’on appréciera le panorama sur les plateaux cultivés, et peut être aurons-nous la chance d’apercevoir un lièvre en pleine course, ou un vol de perdrix !

Au bout du chemin, nous continuons à droite en longeant la route sur le talus, puis nous récupérons un chemin sur la gauche pour descendre dans la vallée de la Scie. Je l’avoue, nous arrivons sur ma portion préférée ! Pourquoi ? Pour cette vue imprenable sur les champs avant de traverser ce charmant bois parsemé de jonquilles dès le mois de mars, sans parler de cette ancienne laiterie restée « dans son jus », témoignant de l’importance de l’activité laitière dans le pays de Caux au siècle dernier.

Nous traversons le village de Saint-Denis-sur-Scie, puis tournons a gauche face à l’école. Après une petite cote pour se remettre en jambe, nous prenons le chemin sur notre gauche. Un magnifique panorama avec la plaine a perte de vue nous attends. Colza, maïs, blé, pomme de terre, à vous de sortir votre livret du parfait agriculteur et de deviner ce qui pousse ! Au jalon nous tournerons a droite puis redescendrons a Auffay.

Nous passons alors à proximité de la gare, et sa place Michel Hollard, hommage au résistant aussi nommé 'l'homme qui sauva Londres", une place rénovée en 2014, permettant la liaison entre Rouen et Dieppe et offrant une aire pour campings cars. Un réel atout pour le territoire ! Avant d’arriver à notre point de départ, voyez l’ancien moulin à eau, abritant désormais « Auffay location nautique » proposant des descentes de la Scie en canoë. Une autre façon de découvrir la vallée !

Alors, je vous ai convaincus ?