Un orgue royal à Lammerville...

Dans la série les célébrités et le Terroir de Caux, je demande Marie Leszcynska, Reine de France !

Fille du Roi de Pologne, elle devient Reine de France en épousant en 1725 le Roi Louis XV. de cette union naîtront pas moins de dix enfants, dont le dauphin Louis de France, qui ne règnera pas puisqu'il décèdera avant son père, mais qui sera le père des 3 derniers rois de France, Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Figure effacée de la cour, car très vite éclipsée par la maîtresse du Roi la marquise de Pompadour, Marie Leszcynska est aussi la dernière Reine de France à mourir avec sa couronne. 

Alors vous allez me dire, quel rapport avec le Terroir de Caux ? J'y viens... et je vous emmène pour cela à Lammerville et plus particulièrement dans l'église Notre-Dame, un très bel édifice dont la majeure partie actuelle provient d'une réédification du XVIème siècle. Parmi le mobilier de cette église subsiste un très bel orgue de salon dont on sait qu'il a appartenu à la Reine. 

Comment est-il arrivé à Lammerville ? L'histoire conserve une part de mystère. Mais si l'on en croit les écrits relatés par Pierre Molkhou dans l'ouvrage Lammerville, La Mémoire en Héritage, deux hypothèses plausibles expliquent sa présence.

La première veut que l'orgue ait été offert à la paroisse par la famille Heurtault, dont l'une des parentes, dame d'honneur de la Reine, l'aurait reçu en cadeau avant d'en faire don à l'église de Lammerville. Cette famille fut en effet très généreuse pour la commune au cours de l'Histoire, puisqu'elle avait déjà offert le maître-autel avant la Révolution puis financera une partie du remplacement des cloches en 1826.

Une autre tradition voudrait que cet orgue eut été acquis auprès d'un brocanteur de la région rouennaise qui l'aurait acheté en région parisienne. 

On sait que  Marie Leszcynska avait commandé cet orgue peu de temps avant de choisir comme directeur de conscience l'abbé Louis Nicolas Maudoux, curé de Savigny-sur-Orge, près de Versailles, donc en région parisienne. Le prêtre aurait-il reçu l'orgue en remerciement de ses services ? Fut-il conservé dans son église avant qu'elle ne soit pillée pendant la Révolution et le mène à la vente comme bien national, jusqu'aux brocanteurs ? Acheté par la famille Heurtault, ou directement par la Fabrique, toujours est-il qu'il dota l'église de Lammerville en 1794... faisant suite à une installation d'orgue à l'église de Bacqueville. 

Quoiqu'il en soit, les deux histoires sont captivantes... et dotent la commune d'un patrimoine royal !