Ecole d'Avremesnil
©Ecole d'Avremesnil |Aurore Pélerin

Rappelons-nous !

Faits historiques de la Seconde Guerre Mondiale

À l’occasion du 80e anniversaire du débarquement et de la Bataille de Normandie, nous revenons pour vous sur quelques faits de guerre de la seconde guerre mondiale ayant eu lieu sur le Terroir de Caux. Ici nous évoquons quelques faits marquant de la seconde guerre mondiale sur le Terroir de Caux.

Biville-La-Baignarde

10 juin 1940

40 victimes

Début juin 1940, l’armée allemande envahie petit à petit la Normandie.

Les Alliés livrent des combats pour tenter de résister à l’invasion. C’est le cas à Biville-La-Baignarde.

Des hommes de la 5ème Demi-Brigade deChasseurs Alpins de Chambéry appuyés par quelques hommes du 5ème Cuirassier étaient venus renforcer les troupes en place dans le pays de Caux en juin 1940 pour empêcher l’avancée des troupes du général Rommel. Ils ont résisté héroïquement, permettant à de nombreux militaires d’embarquer pour l’Angleterre à Saint-Valery-en-Caux.

Ici, ce sont 40 jeunes hommes, chasseurs alpins, cuirassiers, soldats du Train, artilleurs, qui ont donné leur vie pour notre liberté. Parmi ces hommes, le chasseur alpin René Vaillat destiné à une carrière sportive de saut à ski avec l’équipe de France. En février 1940, il fait la couverture de l’hebdomadaire Match. Quatre mois plus tard, il perd la vie à Biville-La-Baignarde.

Son témoignage
Son témoignage
Marie-Thérèse Fainstein
Avremesnil

Marie Thérèse Fainstein

Résistante

Marie-Thérèse Fainstein, était institutrice à Avremesnil depuis novembre 1940. Elle avait en charge la petite classe de filles.

Elle s’enrôle rapidement dans la résistance au côté de Valentin Feldman, professeur de philo à Dieppe.

Avec  un  matériel  d’imprimerie  rudimentaire,  ils rédigent, impriment  et  diffusent  un journal  clandestin.

Elle fit la route à pieds tous les 15 jours le jeudi pour déposer ses tracts à Dieppe. 30 km aller retour à parcourir dans l’après-midi sachant qu’il y avait un couvre-feu à 20h ! Par la suite, elle récupéra un vélo lui permettant de gagner un temps considérable.

 

Les allemands ont commencé à savoir que des tracts circulaient et mirent en place des barrages pour fouiller les passants. Madame Fainstein, se sachant surveillée quitta Avremesnil pour Dieppe, hébergée à tour de rôle chez des amies. De nombreuses perquisitions eurent lieu dans Dieppe dont le logement où elle était hébergée. Bien qu’ils ne trouvèrent rien d’incriminant sur place, ni dans son ancien logement à Avremesnil,

elle fut tout de même arrêtée le 5 janvier 1942.

Elle est condamnée à six ans de travaux forcés, et emprisonnée à Rouen, Rennes puis Châlons-sur-Marne, et ensuite déportée à Ravensbrück dans un camp de concentration de femmes puis à Zwodau en juin 1944. Elle est libérée par l’armée américaine le 7 mai 1945.

 

Début juin 1944, les premières bombes volantes sont envoyées en direction de Londres. Elle survolent tous le Pays de Caux  et le Pays de Bray avant de traverser la Manche.
Certain de ces engins sont sabotés et n’atteindront jamais leur objectif, au détriment des habitants de la Seine-Inférieure situées sous la trajectoire. Sur les 2500 qui décollèrent du sol français, seuls 500 arrivèrent à destination!

Vers 7h00 du matin, le 16 juin 1944, un V1 est lancé depuis la piste de Bertreville-Saint-Ouen. Il finit sa course dans le sol, 3km plus loin à Auppegard non loin de l’église.

L’engin qui ressemblait à un avion attire les passants. 10 minutes après sa chute une centaine d’habitants s’amasse autour de l’appareil, quand un sifflement puissant commence à s’en dégager. L’instituteur de l’époque s’étant lui aussi approché et sentant un danger imminent fit évacuer les lieux. Malheureusement 14 personnes arrivèrent quelques minutes après. L’explosion secoua les maisons à 500 mètres à la ronde et 14 victimes furent à déplorer.

Un monument commémoratif est élevé en 1954 pour rendre hommage aux victimes. Un vitrail de l’église rappelle cet événement.

Cette année, la Normandie commémore et célèbre le 80e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie.

Des événements forts en émotion sont organisés dans toute la région. L’occasion de se replonger dans cette tranche de l’Histoire à travers des témoignages, des documents d’époque, des mises en scène, des commémorations pour se souvenir et célébrer la liberté.

AuroreAurore
©Aurore
Aurore
Fermer