Le marché de Luneray
©Le marché du dimanche matin à Luneray|Pierre Leboucher

Luneray

Son marché dominicale, son temple protestant et son histoire liée au tissage ont fait la renommée de la commune.
La place rectangulaire, appelée aussi le « carreau », accueille les principaux commerces ainsi que le marché et la mairie au centre installée dans une ancienne halle aux grains.

Luneray, c'est d'abord

Un marché tous les dimanches

Rendez-vous sur la place du marché où trône la mairie et où tous les dimanches matins se tient l’un des marchés les plus courus de Seine-Maritime.

De nombreux producteurs locaux se rassemblent chaque semaine pour vous proposer des mets de qualités. On y retrouve des produits identitaires de notre région comme le cresson et les huîtres de Veules-les-Roses, le neufchâtel frais ou bien fait, des pommes en vente en vrac, du bon pain artisanal, de la crème, des œufs, du lait, des yaourts produits dans les fermes alentours, des légumes normands, bio et de saison, …  Une expérience à ne pas manquer !

 

Tous les marchés ici

 

 

Un peu d'Histoire

Un bastion protestant

C’est grâce à une activité industrielle et commerçante fleurissante, et donc d’une population lettrée que Jean Venable décide de poser ses valises à Luneray pour porter la parole évangéliste au XVIème siècle.

Le temple bâti en 1807 accueille toujours le culte du dimanche matin, et de nombreux lieux rappellent les époques houleuses des guerres de religion, tels que les cimetières clandestins.

 

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Zoom sur

L'activité textile

De l’activité textile subsistent de nombreux témoins : ancien séchoir, noms de rue et les fameuses sentes à panier, étroits chemins permettant le passage d’une personne portant un panier, qui servaient pour le transport des écheveaux. Une manière pittoresque de parcourir le village à travers un circuit qui vous permettra également de contempler le petit patrimoine.

 

Encore aujourd’hui, on trouve de l’activité textile ici :

Le Tissage du Ronchay

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

En parlant de noms de rues ...

Avez-vous déjà remarqué une rue au nom curieux à Luneray?

La rue des Siamoisiers

De quoi s’agit-il ?

Un siamoisier était un tisserand spécialisé dans « la siamoise », une étoffe faite d’une chaîne de lin et d’une trame de coton.
La fibre de lin était obtenue localement alors que le coton était lui distribué par des « marchands ».
En effet, à cette époque, le coton arrive par bateau au port du Havre en provenance des colonies. Cette matière première est donc introduite petit à petit dans la région.

Mais pourquoi ce nom ?

Ces nouvelles étoffes prennent le nom de siamoises car elles ressemblent aux étoffes que portaient les ambassadeurs du Roi de Siam lorsqu’ils furent reçus par Louis XIV en 1686. Le Siam qu’on appelle aujourd’hui, la Thaïlande !

Comment travaillaient-ils?

Les tisserands, nombreux à Luneray et dans le Pays de Caux exerçaient leur métier chez eux. Toute la famille du tisserands était associée à son travail. Le tisserand utilisait le métier à tisser tandis que femme et enfants étaient occupés à filer le lin.

Le métier à tisser était monté dans une pièce du logis qu’on appelait « l’ouvreux », éclairé par des verrines, de petites vitres encastrées dans le mur entre les colombes et scellées avec du torchis. Certaines maisons étaient également reconnaissables aux fenêtres fixes dans les combles qui servaient à éclairer la chambre à tisser.

Continuez votre découverte de Luneray avec notre dépliant Luneray à pied

Et si vous souhaitez en savoir plus, suivez-moi en visite guidée cet été ou visitez le village en testant vos connaissances avec notre visite ludique audio-guidée sur l’application mobile izi.travel !

Fermer